Les étudiant.e.s de Master en visite

Les promotions 2021-2022 des parcours PSTN-A et VAP ont effectué un déplacement pédagogique dans le Pays d’Auxois, le 29 septembre 2021. Les visites étaient organisées par Dylan Courtin, l’un de nos anciens étudiants, actuellement chargé de mission Inventaire. Le groupe pose devant l’entrée des forges de Buffon, après avoir visité l’abbaye de Fontenay et le musée Buffon de Montbard.

© Dylan Courtin

In Memoriam Omar Carlier, par Olivier Bouquet

1er février 1969, « j’arrive en terre d’islam ». Omar Carlier a vingt-cinq ans tout juste. C’est son baptême de l’air. Il est frappé par cette découverte de l’Algérie, vue du ciel. Cette empreinte lui reste quand, dès ses premiers jours à Oran, il arpente la ville « nuit et jour », ou quand, à partir de 1976, et pendant une quinzaine d’années, il parcourt le pays « par cercles concentriques », autour de « camps de base ». Son diplôme de Sciences-Po et une licence de droit en poche, il est parti pour deux ans à Alger comme volontaire du service national. Il y restera plus de vingt ans.

« Je suis venu pour enseigner. Je vais commencer par apprendre ». À l’Université d’Oran, parmi ses étudiants, des jeunes, des fonctionnaires, des anciens du maquis, des quadras. À leurs côtés et avec eux, Omar apprend beaucoup sur les cadres politiques et l’action de l’Étoile Nord-Africaine et du Parti du Peuple Algérien. Il constitue tout un lexique. Déjà à Sciences-Po, il voulait travailler sur la genèse du nationalisme radical. Charles-André Julien l’en avait dissuadé – pour des raisons qu’Omar a analysées a posteriori. En 1971-1972, il se met en mouvement pour écrire le DES qu’il projetait. 

Une expérience d’archives fondatrice à Paris, aux côtés de Claude Collot, ancien enseignant en Algérie comme lui. Et puis une rencontre décisive : le docteur Bensmaïn, ancien sympathisant de l’ENA. C’est par lui qu’il rencontre Messali Hadj. Omar fait du terrain. Continuer la lecture

En souvenir d’Omar Carlier, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université Paris 7-Diderot (1943-2021)

Nourri des sciences politiques autant que de la sociologie, ancré d’emblée dans l’histoire ouverte à lui au collège par Lucie Aubrac, Omar Carlier a navigué du nord au sud, puis du sud au nord de la Méditerranée. Immergé en Algérie depuis 1969, il pratiquait une histoire politique attentive autant à l’archive qu’à l’enquête ou au sensible, loin des chapelles. De retour en France, lors de la décennie noire, Omar Carlier avait enseigné à Paris I puis dans l’UFR GHSS de Paris-Diderot, affilié au CESSMA. C’était un intellectuel attentif au renouvellement thématique et ouvert aux disciplines, et un être pleinement « humain » et généreux. Il a marqué de son empreinte les recherches sur l’Algérie, les sociabilités, les images, les sensibilités tout en apportant son analyse sur les symboliques ou les théories en sciences humaines et sociales au fil des années. Il nous manquera.

Odile Goerg.

Ci-dessous, un texte intitulé “Devenir historien de l’Algérie” (2018), dans lequel Omar Carlier revient sur son parcours personnel et intellectuel (au format PDF)

Publication : D’ici et d’ailleurs

L’ouvrage collectif D’ici et d’ailleurs. Histoires globales de la France contemporaine, dirigé par Quentin Deluermoz vient de paraître aux Editions de La Découverte, dans le but d’ ouvrir l’histoire nationale au « grand large » pour appréhender la complexité de la formation de l’État-nation français depuis le XVIIIe siècle

Ce livre poursuit la perspective d’une histoire moins centrée sur l’exceptionnalisme supposé de l’Hexagone, mais il est surtout le premier à resituer systématiquement la France dans le contexte global. Continuer la lecture

Conférence “Complots et sociétés secrètes” organisée par High’story le 7 octobre

L’association d’histoire organise une conférence sur les complots et sociétés secrètes au XIXe siècle, le 7 octobre à 17h en amphi 1 à Olympe de Gouges, par Jean Noël TARDY.

Si vous souhaitez y participer, il faut s’inscrire sur le lien suivant. https://www.helloasso.com/associations/high-story/evenements/conference-jean-noel-tardy-1

Colloque : “Dans les yeux des Anciens” (8 et 9 octobre 2021)

Organisé par Florence Gherchanoc, Emmanuelle Valette, Stéphanie Wyler (Université de Paris)


 
L’œil, à la croisée de plusieurs domaines, a fait l’objet de nombreux travaux, qu’il s’agisse de la physiologie du regard et de l’aspect médical, des théories de la vision, ou d’études se rattachant au domaine plus vaste des visual studies. Pour l’Antiquité, ces questionnements ont été initiés en particulier par les travaux de Jean-Pierre Vernant et Françoise Frontisi-Ducroux sur l’anthropologie du regard en Grèce ancienne ou ceux de Jaś Elsner sur le regard subjectif dans les images romaines. Nous proposons de prolonger ces travaux en abordant d’autres facettes des pratiques, des représentations et des discours attachés à cette partie du corps chez les Anciens, en tant que telle et non en tant que vecteur du regard, en privilégiant une approche d’anthropologie historique, autour de trois types de questionnements :
1/ L’œil, entre médecine et religion ;
2/ Les pouvoirs de l’œil ;
3/ Penser l’œil, mythe et identité.

Voir le programme détaillé Continuer la lecture

Le département d’histoire aux Rendez-vous de l’histoire de Blois

Les 24ème Rendez-vous de l’histoire auront lieu à Blois du 6 au 10 octobre prochain, et de nombreux membres du département d’histoire de l’Université de Paris y participent.

Rendez-vous de l'histoire | Ville de Blois

Voici les différents événements où vous pourrez les retrouver :

Quentin Deluermoz

Didier Lett

  • Dédicaces aux stand des PUF le dimanche 10 octobre de 10 h à 11 h pour Viols d’enfants au Moyen Âge Genre et pédocriminalité à Bologne, XIVe-XVe siècle, Paris, Presses universitaires de France, 2021.
  • Participation à une table-ronde, « Regards historiques sur les violences sexuelles » le dimanche 10 octobre de 14 h à 15 h 30

Anaïs Albert

Claire-Lise Gaillard

Aurélia Michel

Liliane Hilaire-Perez

Mathieu Arnoux

 
Enfin, Mathieu Arnoux et Aurélia Michel participent également au Marathon des images, samedi 9 octobre, 21h00 → 00h00 , Les Lobis-salle1, 12 Avenue du Maréchal Maunoury

Parution : Transimpérialités contemporaines

L’ouvrage Transimpérialités contemporaines / Moderne Transimperialitäten. Rivalités, contacts, émulation / Rivalitäten, Kontakte, Wetteifer, vient de paraitre chez Peter Lang. Fruit d’un colloque international, organisé en 2019, il a été dirigé par Patrick Farges, Indravati Félicité, Elisa Goudin, et Laurent Dedryvère.

Présentation détaillée Continuer la lecture