Programme du séminaire « Les circulations de la longue guerre froide (1917-1991) »

Mercredi 10h-12h, salle 575F
Animé par Marion Labeÿ, Alexandre Rios-Bordes & Elena Smirnova

Le séminaire propose d’explorer la dynamique des circulations entre Europe et Russie à l’époque contemporaine. Cette année, il s’agira d’examiner, dans une perspective à la fois politique, économique et culturelle, les échanges entre les espaces européens et le monde russe durant le « court vingtième siècle », donc les relations entre les deux espaces politiques structurés par la « longue Guerre froide ». On s’efforcera de varier les angles de questionnements et les échelles d’observation en s’intéressant à la fois aux acteurs individuels et collectifs, aux décideurs et aux anonymes, hommes et femmes qui portent et concrétisent ces circulations entre régimes communistes et régimes démocratiques libéraux, ainsi qu’à ceux qui les gouvernent et ceux qui les scrutent. On s’intéressera en particulier aux transferts d’idées et des doctrines, aux enjeux du sport, de la culture et de l’enseignement dans la construction politique et idéologique, aux jeux des mémoires et aux usages politiques du passé. On essaiera de comprendre l’impact des crises, mais aussi des reflux de tension sur les configurations et les pratiques d’interaction. On inscrira enfin ces circulations dans une perspective globale, celle de l’affrontement entre « monde libre » et « bloc communiste », en connectant à des ensembles plus vastes (espaces atlantique et asiatique, Méditerranée et Proche-Orient, empires coloniaux) et aux logiques qui les animent. On travaillera sur les méthodologies en histoire des relations internationales, des transferts culturels, des représentations et sur une approche critique des archives et des témoignages. L’actualité de la recherche française et internationale sera privilégiée.

Programme des séances

  • 18 septembre 2019 – Marion Labeÿ, Elena Smirnova (Paris Diderot), Présentation et organisation du séminaire. « Historiographie, espaces, temporalités ».
  • 25 septembre 2019 – Alexandre Rios-Bordes (Université de Paris, ICT), « La circulation des menaces dans l’espace atlantique : transformation, pénétration, subversion (Etats-Unis, fin des années 1940) ».
  • 2 octobre 2019 – Luba Jurgenson (Université Paris-IV Sorbonne) et Claudia Pieralli (Università degli Studi di Firenze), « La réception des répressions soviétiques dans l’univers culturel franco-italien ». Autour de l’ouvrage Lo specchio del gulag in Francia e in Italia, Pisa Univeristy Press, 2019.
  • 9 octobre 2019 – Daria Dyakonova (Graduate Institute of International and Development Studies, Genève), « Réseaux transnationaux des femmes communistes 1920-1926 ».
  • 16 octobre 2019 – Sylvain Dufraisse (Université de Nantes), « Capter les savoirs sportifs occidentaux pour « rattraper et dépasser » les pays capitalistes des années 1930 aux années 1950 : la circulation des techniques et des savoirs aux origines de la puissance sportive soviétique ».
  • 23 octobre 2019 – Elie Tenenbaum (Institut français des relations internationales), « La circulation des savoirs de contre-insurrection (1946-1954) ». Autour de son livre Partisans et centurions : une histoire de la guerre irrégulière au XXe siècle (Perrin, 2018).
  • 6 novembre 2019 – Ekaterina Mityurova (Institut Universitaire Européen, Florence) « Le Kinopanorama à Paris : une tentative de révolutionner le marché cinématographique (1959-1968) ».
  • 13 novembre 2019 – Marion Labeÿ (Paris Diderot), « Les circulations Est-Ouest à travers les correspondances. Lumière sur la nouvelle édition de Panait Istrati, Romain Rolland. Correspondance, 1919-1935 ».
  • 20 novembre 2019 – Olga Konkka (Université Bordeaux-Montaigne), « Les manuels scolaires d’histoire russes après 1991 : entre les nouveaux enjeux et l’héritage soviétique ».
  • 27 novembre 2019 – Nicolas Badalassi (Science Po Aix), « Le processus d’Helsinki, du projet soviétique au dépassement du rideau de fer : retour sur un objet de la guerre froide ». Autour de The CSCE and the End of the Cold War: Diplomacy, Societies and Human Rights, 1972-1990, sous la direction de Nicolas Badalassi et Sarah B. Snyder, New York, Berghahn Books, 2018.
  • 4 décembre 2019 – Atelier de présentation des travaux des étudiants.