Archives de l’auteur : Anaïs Albert

Journée d’étude sur le “Notre Père” (vendredi 20 mai)

Dans le cadre de l’ANR « Des Indes linguistiques. Réceptions européennes des langues extra-européennes, élaboration et circulations des savoirs linguistiques (XVIe-XIXe siècle) » (2021-2025), les participant·e.s à cette journée d’étude internationale, dont deux membres du départements (Fabien Simon et Charlotte de Castelnau) se proposent de mettre au centre des réflexions le « Notre Père », abordé dans sa dimension textuelle, matérielle, à la fois en tant qu’outil linguistique et objet de savoirs.

Continuer la lecture

Parution : dossier Droites extrêmes

Le dernier numéro de la revue Matériaux pour l’histoire de notre
temps
, publiée par l’association des Amis de La contemporaine, et dont Sophie Coeuré est rédactrice en chef, consacre un dossier aux “Droites extrêmes en Europe depuis 1945”, avecune très riche iconographie.
Le dossier a été dirigé par Anne Quinchon-Caudal, membre du
laboratoire ICT – Les Europes dans le monde et MCF à Paris Dauphine.

Voici le sommaire :

Le numéro est accessible en ligne :
https://www.cairn.info/revue-materiaux-pour-l-histoire-de-notre-temps-2021-1.htm

Parution : dossier “Race et psychiatrie”

Le dernier numéro de la revue Histoire, médecine et santé est en ligne, avec un dossier intitulé “Race et psychiatrie” coordonné par Aurélia Michel.

Race et psychiatrie, de la pathologie à l’émancipation

La psychiatrie, qui s’est positionnée dès les années 1830 comme une médecine du corps social, doit-elle soigner ceux qui par principe n’en font pas partie – esclaves et colonisés ? Cette question est posée au tournant du xxe siècle dans le cadre de l’administration de nouveaux territoires à « civiliser » et celui des États post-esclavagistes, à une époque où les savoirs raciaux accompagnent plus que jamais le gouvernement des populations. En maints lieux de ces empires ou ex-empires, la pathologisation de la race rejoint alors la médicalisation de la folie, renforçant les catégories raciales mais aussi les modifiant, voire les déconstruisant. Dans un espace transnational où les savoirs médicaux circulent rapidement, les configurations politiques et les trajectoires singulières des médecins déterminent des articulations très diverses voire opposées entre savoirs psychiatriques et raciaux, que ce dossier cherche à éclairer depuis le Brésil, les États-Unis et les colonies françaises en Afrique dans la première moitié du xxe siècle.

A lire ici !

Séminaire : “Histoires globales : une entrée par le sensible (XVIIIe-XXe siècle)”

Un nouveau séminaire de recherche organisé par des enseignants du département (Quentin Deluermoz et Didier Nativel) intitulé : “Histoires globales : une entrée par le sensible (XVIIIe-XXe siècle)” commence le 3 février. Des collègues du département (Anaïs Albert, Aurélia Michel) y participent.

La première séance introductive, assurée par Quentin Deluermoz et Didier Nativel aura lieu le jeudi 3 février de 10h à 12h, aux Grands Moulins, Bâtiment C, salle 888.

Présentation et programme détaillé à télécharger ici

Séance suivantes Continuer la lecture

Publication : Les mondes du textile en Europe (le Mouvement Social)

https://www.cairn.info/vign_rev/LMS1/LMS1_276.jpg

Le dernier numéro du Mouvement Social (dirigé par Manuela Martini et Anaïs Albert) et intitulé “Les mondes du textile en Europe de la fin du XVIIIe siècle aux années 1930
Production, genre et conflits au travail” vient de sortir.

Ce numéro thématique s’intéresse aux relations entre la production, le genre et les conflits au travail dans le secteur textile, sur un temps long de l’histoire de l’industrialisation en France, au Royaume-Uni et en Belgique.

Le numéro est en ligne sur Cairn

Voici le sommaire Continuer la lecture

Autour d’André Gide, deux rééditions

Deux textes d’André Gide sont réédités chez Payot, chacun avec une préface signée par deux historiennes du département : Sophie Coeuré et Catherine Coquery-Vidrovitch (professeure émérite)

  • André Gide, Voyage au Congo. Suivi de : Le Retour du Tchad, préface de Catherine Coquery-Vidrovitch, Petite Bibliothèque Payot, 2022.
  • André Gide, Retour de l’URSS. Suivi de Retouches à mon “Retour de
    l’URSS”
    , préface de Sophie Coeuré, Petite Bibliothèque Payot, 2022.
    (première édition intégrale en poche).

Discussion avec Catherine Coquery-Vidrovitch (7 février 2022)

Le choix de l'Afrique | Lisez!

 

A l’occasion de la sortie de son livre, Le Choix de l’Afrique, Catherine Coquery-Vidrovitch, professeur émérite à l’Université de Paris, ancienne enseignante du département hsitoire et co-fondatrice du Laboratoire Tiers-Monde et du Groupe Afrique Ocean Indien à l’Université de Paris VII Jussieu, au début des années 1970, devenu CESSMA, présentera son livre autobiographique dans le cadre d’un séminaire d’histoire exceptionnel, le lundi 7 février.

Informations pratiques : Lundi 7 février, 16h30 à 18h30 dans l’amphi 10 E de la Halle aux Farines à l’Université de Paris.

 

 

Les étudiant.e.s de Master en visite

Les promotions 2021-2022 des parcours PSTN-A et VAP ont effectué un déplacement pédagogique dans le Pays d’Auxois, le 29 septembre 2021. Les visites étaient organisées par Dylan Courtin, l’un de nos anciens étudiants, actuellement chargé de mission Inventaire. Le groupe pose devant l’entrée des forges de Buffon, après avoir visité l’abbaye de Fontenay et le musée Buffon de Montbard.

© Dylan Courtin

Publication : D’ici et d’ailleurs

L’ouvrage collectif D’ici et d’ailleurs. Histoires globales de la France contemporaine, dirigé par Quentin Deluermoz vient de paraître aux Editions de La Découverte, dans le but d’ ouvrir l’histoire nationale au « grand large » pour appréhender la complexité de la formation de l’État-nation français depuis le XVIIIe siècle

Ce livre poursuit la perspective d’une histoire moins centrée sur l’exceptionnalisme supposé de l’Hexagone, mais il est surtout le premier à resituer systématiquement la France dans le contexte global. Continuer la lecture