Didier Lett

  • Professeur
  • Contact / mail : didier.lett@wanadoo.fr
  • Laboratoire : Identités, Cultures, Territoires (ICT), Équipe d’accueil EA 337, Université de Paris

Thèmes de recherche

  • Histoire de l’enfance et de la famille au Moyen Âge (principalement XIIe-XIVe siècle). En particulier, les relations parents-enfants, les liens frères-sœurs, la paternité, les sexualités.
  • Hagiographie médiévale (miracula et procès de canonisation)
  • Histoire du genre et histoire des catégories sociales
  • Histoire locale de l’Italie : les Marches et Bologne à la fin du Moyen Âge
  • Histoire de la justice et de la documentation communale italienne

Enseignements

À tous les niveaux de la L1 à l’Agrégation

Parcours

Parcours d’enseignant et de chercheur 

  • 1982 : Capes et Maîtrise
  • 1983-1995 : Enseignant dans le Secondaire
  • 1984 : DEA
  • 1989 : Agrégation externe (rang : 33e)
  • 1988-1996 : Chargé de TD à l’université de Paris 1
  • 1994-1996 : Années de délégation au CNRS 
  • 1996-2000 : Maître de conférences à l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines
  • 2000-2008 : Maître de conférences à l’université de Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • 2005-2006 : Année de délégation au CNRS 
  • Depuis 2008 : Professeur à l’Université Paris
  • 2013-2018 : Membre senior de l’Institut Universitaire de France

Thèse « nouveau régime » : Enfances, Église et familles dans l’Occident chrétien du milieu du XIIe siècle au début du XIVe siècle (Perceptions, pratiques et rôles narratifs) dir. Christiane Klapisch-Zuber (soutenue en 1995) ; ouvrage publié : L’Enfant des miracles. Enfance et société au Moyen Âge (XIIe-XIIIe siècle), Paris, Aubier, 1997.

HDR : Des différences sociales : âges, sexes et statuts en Occident (XIIe-XIVe siècle)  (soutenue en 2006 à l’Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne ; garante : Claude Gauvard), avec un mémoire inédit, désormais édité aux PUF en 2008 : Un procès de canonisation au Moyen Âge. Essai d’histoire sociale. Nicolas de Tolentino, 1325, Paris, Presses Universitaires de France (Le Nœud Gordien), 2008. 

Responsabilités scientifiques

Depuis 2012 : vaste projet collectif dont j’ai pris la direction, intitulé « Statuts, écritures et pratiques sociales dans les sociétés de la Méditerranée occidentale à la fin du Moyen Âge (XIIe-XVe siècle) », inscrit dans le programme quinquennal (2012-2016) de l’École Française de Rome (au sein du thème 12, « Statuts, famille et sociétés »), associant des chercheurs français et italiens parmi lesquels Mario Ascheri, Paolo Cammarosano, Lorenzo Tanzini, Andrea Zorzi, Michel Hebert, Laurent Feller, Pierre Chastang, Philippe Bernardi, Valérie Theis et Etienne Anheim ainsi que divers laboratoires de recherche en France (ICT, Lamop, « Etats, Société, religion » (ESR), « Analyse Comparée des Pouvoirs » (ACP), etc.) et des universités italiennes (Florence, Rome, Trieste, Bologne, etc.) ayant signé des conventions avec l’École Française de Rome pour officialiser et institutionnaliser leur participation au projet.

Cette enquête (qui, aujourd’hui, en est à la phase éditoriale : 6 volumes) s’est proposé de remettre en question le découpage trop facilement admis entre normes statutaires et « actes de la pratique » (actes notariés, procédures inquisitoires, sentences rendues par les tribunaux communaux, délibérations des conseils municipaux), entre les normes qui auraient pour fonction de proposer des cadres et les pratiques des acteurs qui contourneraient, manipuleraient cette norme connue. De fait, les sources statutaires, centrées sur des usages locaux, profondément ancrées dans un territoire, donnent également accès à une forme de connaissance des pratiques, au plus proche des acteurs. Au total, nous avons comptabilisé 64 communications (dont dix papiers de synthèse) produites par 55 intervenants différents (27 historien-ne-s italiens et 28 français ou francophones, mais, hélas, seulement 19 femmes soit 34, 5 % du total). A ces 55 personnes, il faut ajouter quelques collègues présents, des membres de l’EFR, des doctorants et des masterants français et italiens. Nous avons comptabilisé 34 communications sur l’Italie communale (Toscane, Marches, Émilie Romagne, Ligurie, Lombardie, Corse, Abruzzes, etc.) et 30 sur le Midi de la France (Provence, Midi Toulousain, Gascogne, Languedoc, etc.). 

Depuis 2014 : le second grand projet actuel concerne les registres de justice de l’Italie communale : j’ai mis en place un groupe de chercheurs en particulier avec Paolo Buffo (Università degli Studi di Torino), Gemma Colesanti (Istituto di Studi sull’Europa Mediterranea del CNR), Miriam Davide (Università di Trieste), Nella Lonza (Istituto Storico dell’Accademia Croata di Scienze e Lettere, Dubrovnik), Matteo Magnani (Chercheur Associé à Telemme, UMR 7303 d’Aix-Marseille Université), Daniela Santoro (Università degli Studi di Palermo), Alessandro Soddu (Università di Sassari) et Andrea Zorzi (Università degli Studi di Firenze). Nous avons organisé deux ateliers d’études et un colloque international à l’EFR qui a permis des petites synthèses sur différents thèmes, des communications sur des cas spécifiques et des aires géographiques différents et des discussions avec des spécialistes de l’histoire de la justice de la fin de l’époque médiévale. Le colloque, intitulé « Les registres de la justice pénale (libri maleficiorum) et les sociétés de l’Italie communale (XIIe-XVe siècle) », s’est tenu à l’EFR les 6, 7 et 8 juin 2017. Il est le premier à être exclusivement consacré aux registres communaux de la justice pénale (libri maleficiorum). L’ouvrage en italien issu de ce colloque vient de paraître dans un numéro de la collection de l’EFR :  I registri della giustizia penale nell’Italia comunale dei secoli XII-XV, Didier Lett (a cura di), Rome, École Française de Rome (Collection de l’EFR-580), 2021.

Depuis 2016 : toujours grâce à l’IUF, le dernier grand projet d’envergure consiste à chercher la voix du peuple dans les délibérations communales italiennes. Cette documentation (Riformanze) permet d’éclairer non seulement la manière dont se déroulent les décisions politiques d’une commune, la genèse de la production législative (les statuti) mais aussi la vie quotidienne des communes (la vie économique, les travaux, l’entretien des monuments, les rapports sociaux). Il s’agit, comme pour les registres de justice, d’une écriture courante (« écriture grise ») quotidienne, d’écrits pragmatiques qui, à ce jour, a moins retenu l’attention des médiévistes. Dans ces registres, on rencontre, entre autres, de très nombreuses pétitions (majoritairement des pétitions fiscales, mais pas seulement) de pauvres gens, vieux, handicapés, femmes délaissées ou orphelins, venant quémander auprès des autorités un dégrèvement ou une annulation d’impôts. Ce travail de recherche, au départ individuel, s’intègre désormais à plusieurs projets ou programmes collectifs : celui qui porte sur les Registres de délibérations urbains au Moyen Âge, dirigé par François Otchakowsky-Laurens et Laure Verdon, celui qui s’intéresse à la voix du peuple au Moyen Âge et à l’époque moderne (Penser, dire, agir le Peuple, avec Piroska Nagy et Michel Hébert : une première rencontre à laquelle j’ai participé a été organisée à Montréal le 28 septembre 2018) et un programme qui est en train de se mettre en place en Italie sous la direction, entre autres, d’Andrea Zorzi et Paolo Grillo, Il popolo nell’Italia medievale, secoli XI-XV. Codici e pratiche.

Membre de Comités de revue

  • 1984-2016 : Membre du comité de rédaction de la revue Médiévales (à Comité de lecture), désormais dans le Comité scientifique.
  • 2007-2011 : Membre du comité  la revue Genre & Histoire et co-créateur de cette.
  • Depuis 2010 : Membre du comité de rédaction de la revue Clio, Femmes, Genre, Histoire (à Comité de lecture).
  • Depuis 2014 : Membre du comité scientifique de la revue Le Monde Histoire & Civilisations.

Huit directions de thèses et d’HDR (liste complète)

  • 2011 : garant de l’HDR de Martine Clouzot : Musique en images. Typologies, figurations et modèles dans les manuscrits enluminés du XIIIe au XVe siècle (soutenance le 26 novembre 2011) : jury : Giordana Charuty, Jean-Marie Fritz, Laurence Moulinier-Brogi et Jean-Claude Schmitt. 
  • 2017 : directeur de Marie-Lise Fieyre, Les bâtards et la bâtardise à la fin du Moyen Âge dans la famille ducale de Bourbon, XIVe-XVIe siècles  (inscription en septembre 2011 ; soutenue 16 septembre 2017
  • 2019 : Ninon Dubourg, Infirmité, handicap et vieillissement des clercs à travers les lettres de dispenses pontificales aux XIIIe-XVe siècles (inscription en septembre 2012 ; soutenue le 25 mai 2019)
  • Depuis 2012 : Sigrid-Arielle Azeroual (codirection avec Jean-Marie Le Gall) L’éducation des enfants de l’élite sociale anglaise, XVe-XVIe siècle.
  • Depuis 2016 : Pierre Vermander (co-direction avec Gabriella Parussa, linguiste à Paris 3) Le texte et la voix : oralité et écriture en moyen français.
  • Depuis 2017 : Chloé Tardivel, Paroles blessantes. Genre, identités sociales et violence verbale dans l’Italie communale (Bologne, XVe siècle).
  • Depuis 2019 : Solène Baron, (co-direction avec Véronique Rouchon, historienne de l’art à Lyon-II) La sainte parenté et la parenté réelle : représenter la famille en France, XIIIe-XVIe siècle
  • Depuis 2020 : Clémentine Girault (co-direction avec Pierre-Olivier Dittmar, EHESS), Genre et animalité à la fin du Moyen Âge.

Participation à 6 jurys d’HDR (hors établissement)

  • Damien Boquet, Anthropologies affectives du Moyen Âge, sous la garantie de Jacques Dalarun, Directeur de recherche émérite (CNRS, IRHT et membre de l’Institut de France,  soutenance prévue le 27 juin 2019.
  • Emmanuelle Santinelli-Foltz, Femmes, famille et pratiques sociales au haut Moyen Âge (garante : Geneviève Bührer-Thierry, Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne), soutenue le 1er décembre 2017.
  • Sylvie Joye, Figures d’autorité, modèles de société en Occident dans le haut Moyen Âge (IVe-IXe siècle) (garante : Geneviève Bührer-Thierry, Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne), soutenue le 10 décembre 2016.
  • Elsa Marmursztejn, Recherches en histoire intellectuelle, sociale et religieuse du Moyen Âge (garant : M. Maurice Kriegel, EHES), soutenue le 21 juin 2014.
  • Valérie Toureille, Le Crime, la guerre et le droit (garant : Bertrand Schnerb, Université de Lille III-Charles-de-Gaulle), soutenue le 24 novembre 2012.
  • Michelle Bubenicek, Etat, noblesse, Justice : deux exempla comtois (XIVe siècle), (garant : Jean-Philippe Genet, (Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne)), soutenue le 27 novembre 2010.

Participation à 25 jurys de thèse (hors établissement)

  • Pierre Vermander, Les Reliefs de la voix. Écriture et oralité en Moyen français, sous la direction de Gabriella Parussa et Didier Lett, soutenue le 5 décembre 2020 à l’Université Sorbonne Nouvelle (Paris 3).
  • Charlotte Pichot, « Forfaicte de son corps » : Le corps féminin et le crime à la fin du Moyen Âge. Centre-Ouest, Sud-Ouest du royaume de France (XIVe-XVe siècle), sous la direction de Martin Aurell (Professeur à l’Université de Poitiers) et d’Isabelle Mathieu (Maîtresse de conférences à l’Université d’Angers), soutenue à Poitiers le 27 novembre 2020. 
  • Anne-Lydie Collet, Eduquer l’homme, former la masculinité laïque : réflexions et pastorale mendiante au XIIIe siècle, sous la direction de Franco Morenzoni (Université de Genève), soutenue le 27 mai 2019.
  • Audrey Pennel, Femmes et dame de courtoisie dans les manuscrits enluminés en France aux XIVe et XVe siècles, sous la direction de Daniel Russo et de Cécile Voyer (Histoire de l’Art, Université de Bourgogne et de Poitiers), soutenue le 8 mars 2019.
  • Clément de Vasselot de Regne, Le ‘Parentat’ Lusignan (Xe-XIVe siècles). Structures, parenté vécue, solidarités et pouvoir d’un lignage arborescent, sous la direction de John Tolan (Université de Nantes) et de Martin Aurell (Université de Poitiers), soutenue le 10 décembre 2018.
  • Julie Pilorget, Des femmes dans la ville : Amiens (1380-1520), sous la direction d’Élisabeth Crouzet-Pavan, (Sorbonne Université, Paris IV)soutenue le 17 novembre 2018.
  • Fabien Lacouture, Représenter l’enfant dans la peinture d’Italie du Nord et d’Italie centrale, XIVe-XVIe siècles, sous la direction de Nadeije Laneyrie-Dagen, (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), soutenue en mai 2017.
  • Stéphanie Richard, Vies et morts des couples. Les séparations conjugales princières (2e maison d’Orléans, XIVe-XVe siècle), sous la direction d’Élisabeth Crouzet-Pavan (Université de Paris-Sorbonne, Paris IV), soutenue le 5 décembre 2016.
  • Mickaël Wilmart (thèse sur travaux), Pouvoirs, société et économie en Brie du XIIe au XVe siècle, sous la direction de Laurent Feller (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne), soutenue en juin 2016.
  • Agathe Roby-Sapin, La prostitution en Midi toulousain à la fin du Moyen Âge (XIIIe-XVIe siècle), sous la direction de Sophie Brouquet-Cassagnes (Université de Toulouse II-Le Mirail), soutenue le 10 juin 2016.
  • Marion Chaigne-Legouy, Femmes au « cœur d’homme » ou pouvoir au féminin ? Les duchesses de la seconde Maison d’Anjou (1360-1481), sous la direction d’Élisabeth Crouzet-Pavan (Université Paris-Sorbonne (Paris IV)), soutenue le 8 décembre 2014.
  • Marie Guérin, Les dames de la Morée franque (XIIIe-XVe siècle). Représentation, rôle et pouvoir des femmes de l’élite latine en Grèce médiévale, sous la direction de Jean-Claude Cheynet, (Université Paris-Sorbonne (Paris IV)), soutenue le  27 novembre 2014.  
  • Maëlle Ramage, Ville et pratiques d’écriture. L’espace d’une communauté à Cavaillon, mi-XIIIe- XVe siècle, sous la direction de Claude Gauvard (Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne), soutenue le14 octobre 2014.
  • Cédric Quertier, Guerres et richesses des nations. La communauté des marchands florentins à Pise au XIVe siècle, sous la direction de Laurent Feller (Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne) et de Giuliano Pinto (Università degli Studi di Firenze), soutenue à Paris 1, le 27 mai 2014.
  • Aude-Marie Certin, La Cité des pères. Paternité, mémoire, société dans les villes méridionales de l’Empire du milieu du XIVe siècle au milieu du XVIe siècle (Nuremberg, Augsbourg, Francfort-sur-le-Main), sous la direction de Pierre Monnet et de Jean-Claude Schmitt (EHESS), soutenue le 17 mai 2014.
  • Faustine Rocha, « Savoir la vérité par sa bouche ». La Torture judicaire au Parlement de Paris, XIVe-XVe siècle, sous la direction de Claude Gauvard (Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne), soutenue le 11 janvier 2014.
  • Lucie Laumonier, Vivre seul à Montpellier à la fin du Moyen Âge, sous la direction de Geneviève Dumas (Université de Sherbrooke) et de Daniel Le Blévec (Université Montpellier 3, Paul-Valéry), soutenue le 22 avril 2013 à l’Université de Montpellier 3. 
  • Ludmila Acone, Théorie et pratique sociale de la danse noble en Italie centro-septentrionale au XVe siècle, sous la direction de Jean-Philippe Genet (Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne) et de Paola Ventrone (Università cattolica del Sacro Cuore), soutenue à l’Université de Paris 1, en avril 2013.
  • Anne-Laure Méril-Bellini Delle Stelle, Caritas et familiaritas à l’ombre du Seigneur : les relations des mulieres religiosaedes Pays-Bas méridionaux au XIIIe siècle avec leur entourage, sous la direction de Sophie Brouquet-Cassagnes (Université de Toulouse II-Le Mirail), soutenue en octobre 2012.
  • Angelica Montanari, Il fiero pasto. Volti dell’antropologia nel Medioevo, sous la direction de Jean-Claude Schmitt (EHESS) et de Luigi Canetti (Université de Bologne), soutenue le 29 avril 2011 à l’Université de Bologne.
  • Chloé Maillet, La parenté hagiographique d’après Jacques de Voragine et les manuscrits enluminés de la Légende dorée (c. 1260-1490), sous la direction Jean-Claude Schmitt (EHESS),  soutenue le 6 septembre 2010.
  • Eléonore Fournié, Gomer et les siens, une famille vétérotestamentaire dans le giron marial, miniatures et bois gravés des manuscrits et des imprimés de Bible historiale, XIVe-XVIe siècle, sous la direction Jean-Claude Schmitt (EHESS), soutenue en juin 2009.
  • Danielle Laurendeau, « Cet évêque fait sortir la vérité, même si cela ne plaît pas à ceux qui la disent » Faire parler et savoir taire au tribunal d’inquisition de Pamiers (1318-1325), sous la direction de Michel Hébert (Université du Québec à Montréal) et Monique Bourin (Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne)), soutenue à Montréal en mai 2008.
  • Sari Katajala-Peltomaa (doctoral dissertation finlandaise sous la direction de Christian Krotzl) : « Gender and Spheres of Interaction. Devotional Practices in Fourteenth Century Canonisation Process » (Université de Tempere, novembre 2006)
  • Elodie Lequain,  L’Éducation des femmes de la noblesse en France au Moyen Âge (XIIIe-XVe siècles), sous la direction de Colette Beaune (Université de Paris X, Nanterre), soutenue le 18 juin 2005.

Organisations de colloques 

  • 1999 : Colloque « Auctor et Auctoritas. Invention et conformisme dans l’écriture médiévale », colloque international tenu à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, les 14, 15 et 16 juin 1999 (ouvrage publié : Auctor et Auctoritas. Invention et conformisme dans l’écriture médiévaleActes du colloque international tenu à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en- Yvelines, les 14, 15 et 16 juin 1999, M. Zimmerman dir., Paris, École des chartes, 2001) 
  • 2003 : Colloque Lorsque l’Enfant grandit. Entre dépendance et autonomie avec Jean-Pierre Bardet, Jean-Noël Luc, Isabelle Robin- Romero et Catherine Rollet, publié aux Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, en 2003.
  • 2011 : 2e colloque international ICT, « Mobilités et circulation des savoirs », 17-19 novembre 2011 (paru : Les Savoirs-mondes. Mobilités et circulation des savoirs depuis le Moyen Âge, Pilar Gonzalez Bernaldo et Liliane Hilaire-Perez (dir.), Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 2015)
  • 2011 et 2012 : Double colloque international : Frères et sœurs du Moyen Âge à nos jours Brothers and sisters (Middle Ages – XXth cent.), Rennes 1er-2 décembre 2011- Toulouse 22-23 mars 2012, organisé par le CERHIO (UMR 6258 Rennes 2) et le FRAMESPA (UMR 5136 Toulouse Le Mirail), avec le soutien de la Société de Démographie Historique ; ouvrage paru : Frères et sœurs du Moyen Âge à nos jours (Brothers and sisters (Middle Ages – XXth cent.), Fabrice Boudjaaba, Christine Dousset, Sylvie Mouysset (dir.), Bern, Peter Lang, 2016 
  • 2012 : Journée d’études de Mnémosyne du 28 janvier 2012 : « Histoire des femmes et du genre au Royaume-Uni. Revues et sociétés savantes : diffusion, rayonnement, circulation ».
  • 2012 : colloque international « Dynamiques du vieillissement », 15, 16 et 17 mars 2012, Paris ; pluridisciplinaire organisé à Paris Diderot. 
  • 2013-2016 : Cinq colloques internationaux dans le cadre du programme de l’EFR, « Ecritures et pratiques sociales dans les sociétés de la Méditerranée occidentale à la fin du Moyen Âge (XIIe-XVe siècles » : Codicologie et langage de la norme (vocabulaire et langue), s’est tenu à l’EFR les 6 et 7 juin 2013 ; La confection du statut. ‘Auteurs’, structures et rhétorique, à l’EFR les 26 et 27 juin 2014 ; Statuts et paysage documentaire, à l’EFR les 26 et 27 juin 2015 ; Les statuts vus de l’intérieur : la structure, le plan et les thèmes, à Nîmes les 14 et 15 janvier ; Les statuts vus de l’extérieur : les références à la norme dans les sources de la pratique, à l’EFR les 13-14 et 15 juin 2016 : au total 64 communications (dont huit papiers de synthèse) produites par 55 intervenants différents (27 historien-ne-s italiens et 28 français ou francophones). 
  • 2017 : Colloque international « Les registres de la justice pénale (Libri Maleficiorum) et les sociétés de l’Italie communale (XIIe-XVe sicle), à l’EFR, les 6-7 et 8 juin 2017.
  • 2017 : 3e colloque international ICT, « Négocier à l’échelle du Monde. Circulations, échanges, objets », les 21-22 et 23 juin 2017. 
  • 2019 : Co-directeur de l’organisation du 41e colloque international de Flaran (11 et 12 octobre 2019) : Le village à l’épreuve du genre.

Participation à un réseau de recherche, invitations dans des universités étrangères

  • Depuis 2005 : Invitations pour des conférences dans les universités de Tampere (Finlande), Bologne, Macerata, Rome, Vérone (Italie), Düsseldorf, Bielefeld, Francfort (Allemagne), Cambridge (Angleterre), Valence, Madrid (Espagne), Lausanne, Fribourg (Suisse), Minneapolis, Santa-Barbara-Californie (États-Unis).
  • 2007-2008 : Professeur invité durant deux mois à Trente (Italie) : cours de L3 et Master : « Genere e famiglia alla fine del Medioevo ».
  • 2008 (novembre) : séjour aux États-Unis : conférences et table ronde avec collègues spécialistes du genre (Ruth Mazo Karras, Kay Rayerson)
  • Depuis 2011 : Co-signataire d’un accord Erasmus avec le Département d’Histoire de l’Université de Macerata (Italie) et d’un programme de travail sur les Marches avec Roberto Lambertini, intitulé : « Un medieoevo inusuale : fonti e studi sull’Italia medio-adriatica (secc. XI-XVI) », projet collectif qui regroupe des collègues des universités de Macerata, Aix-en-Provence, Bologne, Szeged (Hongrie) et Paris 7.
  • 2012 : Workshop à l’Institut Finlandais, Rome, Villa Lante les 8 et 9 juin 2012 : « Approaches to Hagiographic Sources. Structures and Functions of Miracles and Miracle Collections (Comité d’organisation internationale : Fröjmark Anders, Klaniczay Gabor, Lett Didier, Pellegrini Letizia, Skorzewska Joanna, Smoller Laura, Wetzstein Thomas).
  • 2014 (de septembre à novembre ): Professeur invité (Senior Visiting Fellowship) à L’Institut des Études avancées de Bologne durant trois mois avec, entre autres, des conférences et des cours sur le genre en collaboration avec Giuseppina Muzzarelli.
  • 2016 (avril) séjour aux États-Unis : contacts étroits avec Kay Rayerson et Ruth Mazo Karras (Université de Minneapolis) et avec Sharon Farmer et Carol Lansing (Santa-Barbara-Californie) afin de mettre en place un réseau sur le genre en histoire médiévale ; cycle de Conférence (Universités de Minneapolis et de Santa Barbara, Californie) sur les femmes et le genre et la violence
  • 2018 (mars et avril) : Professeur invité à l’Université degli studi di Macerata : un cours de L 3 en italien : « genre, crime et châtiments » (12 HETD).

Responsabilités scientifiques

  • 2012-2016 : Initiateur et directeur du projet « Écritures et pratiques sociales dans les sociétés de la Méditerranée occidentale à la fin du Moyen Âge (XIIe-XVe siècles) », inscrit pour cinq années dans les programmes de l’École Française de Rome (EFR), voir plus haut. Éditions de 5 actes de colloque (coédition Publications de la Sorbonne-CERM) et un volume de synthèse (Collection de l’EFR).
  • 2013-2017 : Initiateur et directeur du projet « Livres de justices et pratiques sociales à la fin du Moyen Âge (XIIe-XVe siècles) ». Organisation de deux ateliers et d’un colloque international en juin 2017. 
  • Depuis 2013 : Initiateur et co-directeur d’un projet sur l’histoire des Marches avec Roberto Lambertini : « Un medieoevo inusuale : fonti e studi sull’Italia medio-adriatica (secc. XI-XVI) », projet collectif qui regroupe des collègues des universités de Macerata, Aix-en- Provence, Bologne, Szeged (Hongrie) et Paris 7.
  • Depuis 2013 : Associé au projet international « Approaches to Hagiographic Sources. Structures and Functions of Miracles and Miracle Collections (Comité d’organisation internationale : Fröjmark Anders, Klaniczay Gabor, Lett Didier, Pellegrini Letizia, Skorzewska Joanna, Smoller Laura, Wetzstein Thomas).

Responsabilités pédagogiques

  • 1996-2000 : à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, j’ai mis en place un Comité pédagogique (avec délégués des étudiants) qui a été un lieu de discussions et d’innovations pédagogiques intenses et qui a donné lieu, dans le cadre du CEVU à quelques rapports conséquents. 
  • 2000-2008 : à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, lorsque j’ai dirigé la Licence en Histoire médiévale, j’ai animé un séminaire pédagogique avec l’ensemble des collègues intervenants à ce niveau (et particulièrement les moniteurs et monitrices, très demandeurs) afin de mener des réflexions et de tenter des expériences, en particulier sur nos manières d’évaluer les étudiants à l’écrit et à l’oral.
  • 2001 : Création d’un séminaire de méthodologie pluri-période sur le genre en collaboration avec trois maîtresses de conférences de Paris 1, Violaine Sébillotte Cuchet (histoire ancienne), Isabelle Brian (histoire moderne) et Geneviève Verdo (histoire contemporaine), intitulé « Hommes, femmes, masculin, féminin. Comment utiliser le genre en histoire ? » que j’ai co-dirigé et co-animé jusqu’en 2008. Impulsée par Pauline Schmitt-Pantel, cette expérience nous a permis, non seulement de confronter les problématiques issues des quatre périodes de l’histoire (pratique qu’hélas on a tendance à délaisser à mesure qu’on se spécialise), mais également de présenter aux étudiants un outil (le genre) qui était absent de l’offre de notre université. Ce séminaire, dix-huit ans après sa création se porte toujours très bien.
  • 2008-2019 : Responsable tous les ans de l’organisation pédagogique du cours et des TD de L2, d’un cours-TD de L3 et des séminaires de master 1 et Master 2 et, depuis 2019, du cours et des TD de L1.
  • Depuis le 1er septembre 2015, je suis responsable du Master Recherche Franco-italien, cursus intégré (double diplôme) Bologne-Université de Paris (décharge de 6 HETD)
  • Depuis le 1er septembre 2019, je suis responsable du Master, mention Histoire, Civilisations, Patrimoine (décharge de 48 HETD)

Diffusion, rayonnement, activités internationales (aspects pédagogiques)

  • 1987 : codirection d’un numéro de la revue Médiévales sur la manière d’enseigner et d’apprendre le Moyen Âge dans le secondaire et à l’Université : Apprendre le Moyen Âge aujourd’hui, François-Jérôme Beaussard et Didier Lett dir., Médiévales n° 13, automne 1987. 
  • Depuis 1996 : Sans doute, en partie, à cause de ma longue expérience dans le secondaire, j’ai toujours pensé qu’il fallait maintenir des liens forts entre l’enseignement dans le secondaire et l’enseignement à l’Université. C’est pourquoi, j’ai multiplié les conférences « grands publics » ou auprès des collègues du secondaire dans le cadre des Projets de formation (dernier en date : à Montpellier par la DAFPEN en novembre 2017, « Enseigner une histoire mixte ») et que j’interviens tous les ans (désormais sur l’enseignement du genre) dans la formation MEEF.
  • 2010 : Participation à l’élaboration d’un manuel du Secondaire pour professeurs : « La Place des femmes dans l’Histoire. Une histoire mixte », Paris, Belin, 2010 (sous la direction de Françoise Thébaud et alii) qui a connu un relatif succès auprès des enseignants du secondaire et se trouve aujourd’hui dans de très nombreux CDI, représentant un outil essentiel pour les collègues du Secondaire. J’ai présenté ce manuel dans divers lieux de province et également en 2013 au Congrès de la Società Italiana delle Storiche (SIS) à Padoue et Venise. 
  • 2019-2021 : j’ai participé à la rédaction du premier manuel d’histoire numérique pour le supérieur en open access, financé par la DGSIP (AMI Transformation pédagogique et numérique). Il s’agit d’un manuel surtout méthodologique et historiographique (édité par Numérique Premium/éditions du nouveau monde). J’y ai rédigé les parties portant sur le genre. Le manuel est paru en novembre 2020 : Initiation aux Études historiques, Reine-Marie Bérard, Bénédicte Girault et Catherine Rideau-Kikuchi (dir.), Paris, Nouveau Monde Éditions, 2020.
  • Depuis 2019 : je coordonne la partie médiévale du 2e volume de L’Europe des femmes (de la Préhistoire au XVIIIe siècle) : parution prévue en 2022.
  • J’interviens depuis plus de 15 ans dans les DU de Périnatalité avec les collègues psychologues de Paris-Descartes (Université de Paris) ou d’ailleurs.
  • Je suis, depuis sa création, dans le Comité scientifique de la revue de vulgarisation (Le MondeHistoire & Civilisations, revue dans laquelle je rédige en moyenne quatre articles et cinq compte-rendus par an.

Publications : 

A ce jour, j’ai publié 117 articles scientifiques, 10 ouvrages individuels et dirigé 18 ouvrages collectifs.

Articles dans revues internationales à comité de lecture

1) « Avant propos », Médiévales n° 13, Apprendre le Moyen Âge aujourd’hui, François-Jérôme Beaussard et Didier Lett dir., Médiévales n° 13, automne 1987. p. 5-7.

2) « Moyen Âge d’adolescents » (en collaboration avec Marie-Christine Duchemin), Médiévales n° 13, op. cit, p. 13-34.

3) « Entretien autour de Littératures de l’Europe médiévale avec les auteurs (Michelle Gally et Christiane Marchello-Nizia) », Médiévales n° 13, op. cit, p. 35-47.

4) « Interview de Gilles Chaillet : Moyen Âge et bande dessinée », Médiévales n° 13, op. cit, p. 95-99.

5) « L’enfance : aetas infirma, aetas infima », Médiévales 15, Automne 1988, p. 85-95.

6) « Comment parler à ses filles ? A propos du Livre pour l’enseignement de ses filles du Chevalier de la Tour Landry », Médiévales 19, Liens de famille, vivre et choisir sa parenté, Christiane Klapisch-Zuber dir., Automne 1990, p. 77-82.

7) « La sorella maggiore ‘madre sostitutiva’ nei miraculi di san Luigi », Fratello e sorella a cura di A. Arru et S. Boesch Gajano, Quaderni Storici 83, a, XXVIII, 2, agosto 1993, p. 341-353.

8) « Le Moyen Âge dans l’enseignement secondaire français et sa perception par l’élève : entre mémoire scolaire et mémoire ‘buissonnière’ », Revista d’Historia Medieval n° 4, Valence, 1993, p. 291-320.

9) « Faire le deuil d’un enfant mort sans baptême au Moyen Âge : la naissance du limbe pour enfants aux XIIe-XIIIe siècles », Mort-Naissance, numéro spécial de la revue Devenir, vol. 7, n° 1, 1995, p. 101-112.

10) « Le corps de la jeune fille. Regards de clercs sur l’adolescente aux XIIe-XIe siècles », dans Le Temps des jeunes filles, Clio, Histoire, femmes et sociétés 4, 1996, p. 51-73.

11) « Peut-on faire des miracles sur ordinateur ? Réponse avec quelques enfants du Moyen Âge », Hagiographie, Hagiologie, Le Médiéviste et l’Ordinateur 34, hiver 1996-1997, p. 24-30.

12) « Pères modèles, pères souverains, pères réels », dans Être père à la fin du Moyen Âge, Didier Lett dir., Cahiers de Recherches médiévales d’Orléans, 4, 1997, p. 7-13.

13) « ‘L’expression du visage paternel’. La ressemblance entre le père et le fils à la fin du Moyen Âge : un mode d’appropriation symbolique », dans Être père à la fin du Moyen Âge, Didier Lett dir., Cahiers de Recherches médiévales d’Orléans, 4, 1997, p. 115-125.

14) « Droits et pratiques de l’adoption au Moyen Âge », l’Adoption : droits et pratiques, Didier Lett dir., Médiévales 35, automne 1998, p. 5-8.

15) « Les lieux périlleux de l’enfance d’après quelques récits de miracles des XIIe-XIIIe siècles », Médiévales 34, Printemps 1998, p. 113-125.

16) Enfances. Bilan d’une décennie de recherche, en collaboration avec Véronique Dasen, Marie France Morel et Catherine Rollet, Annales de Démographie Historique, 2001, n° 2.

17) « Adult brothers and juvenile uncles : Generations and age differences in families at the end of the Middle Ages », The History of the Family , 6, 2001, p. 391-400.

18) « L’Infans  qui dévoilait l’invisible dans la tête de l’homme et dans le corps de la femme au Moyen Âge  (XIIe-XIIIe siècle) », dans L’Enfant dans l’HommePenser/rêver. Le fait de l’analyse, Printemps 2002, Paris, Mercure de France, 2002, p. 75-87.

19) « Le genre comme démarche » (en collaboration avec Isabelle Brian, Violaine Sebillotte Cuchet et Geneviève Verdo), dans Genre et histoire, dossier d’Hypothèses 2004, Travaux de l’Ecole doctorale d’Histoire de Paris 1, 2005, p. 277-295.

20) « Les noms des hommes, des filles et des épouses dans les Marches d’après le procès de canonisation de Nicolas de Tolentino (1325), MEFRM 119, 2, 2007, p. 401-413.

21) « Liens adelphiques et endogamie géographique  dans les Marches de la première moitié du XIVe siècle » dans Frères et sœurs. Ethnographie d’un lien de parenté, Didier Lett, dir., Médiévales 54, printemps 2008, p. 53-68.

22) « Les frères et sœurs, ‘parents pauvres’ de la parenté » (introduction) dans Frères et sœurs. Ethnographie d’un lien de parenté, Didier Lett, dir., Médiévales 54, printemps 2008, p. 5-12.

23) « Liens et affects familiaux », introduction de Liens familiaux, Clio, Histoire, Femmes et sociétés, 34/2011 (co-direction avec Agnès Fine et Christiane Klapisch-Zuber), p. 7-16.

24) « Actualité de la recherche : l’histoire des frères et des sœurs », dans Liens familiaux, Clio, Histoire, Femmes et sociétés, 34/2011 (co-direction avec Agnès Fine et Christiane Klapisch-Zuber), p. 182-202.

25) « Genre et paix. Des mariages croisés entre quatre communes de la Marche d’Ancône en 1306 », Annales HSS, n° 67-3, 2012, p. 629-655.

26) « Introduction » de « Les régimes de genre dans les sociétés occidentales de l’Antiquité au XVIIe siècle », Annales HSS, n° 67-3, 2012, p. 563-572. 

27) « Genre, enfance et violence sexuelle dans les archives judiciaires de Bologne au XVe siècle », Âge et Sexualité, Clio. Femmes, Genre, Histoire, 42, 2015, p. 202-215.

28) (en collaboration avec Isabelle Robin-Romero et Catherine Rollet), « Faire l’histoire des enfants au début du XXIe siècle : de l’enfance aux enfants », Annales de Démographie HistoriqueNuméro spécial pour le Cinquantenaire de la SDH, 1, 2015, p. 231-276.

29) « L’inceste père-fille à la fin du Moyen Âge : un crime, un péché de luxure ou un acte consenti ? », Dire l’inceste, Société et représentations, Automne 2016, 42, p. 15-30. 

30) « Point de vue : Les voix du peuple à la fin du Moyen Âge », dans Médiévales, 71, automne 2016, p. 159-176.

31) « Sexuelle Gewalt und Gender in den Gerichtsakten von Bologna im 15. Jahrhundert », dans Dorothea Nolde (dir.),Sexuelle Gewalt gegen Kinder / Sexual Violence against Children, OEZG (Österreichische Zeitschrift für Geschichtswissenschaft), Innsbruck/Vienne/Bozen, 2017/3, p. 88-105.

32) « Genre et violences sexuelles exercées contre les enfants dans les registres judiciaires de Bologne au XVe siècle », Annales de Démographie Historique, 2018, 1, p. 141-172.

33) Collaboration avec Damien Boquet), « Les émotions à l’épreuve du genre », dans Le genre des émotions, Clio, Femmes, Genre, Histoire (dossier coordonné par Damien Boquet et Didier Lett), 47/2018

34) « Les parents égarés et l’enfant mort. Les émotions paternelles et maternelles au début du XIIIe siècle », dans Le genre des émotions, Clio, Femmes, Genre, Histoire (dossier coordonné par Damien Boquet et Didier Lett), 47/2018. 

35) « Les médiévistes et l’histoire des femmes et du genre : douze ans de recherche », Genre & Histoire…

36)  (en collaboration avec Sylvie Steinberg et Fabrice Virgili) « Editorial : Les violences au cœur de l’intime », dans Lett D., Steinberg S. et Virgili F. (dir.), Abuser, Forcer, violer, Clio, Femmes, Genre, Histoire, 52, 2020, p. 7-19. 

37) « Femmes violentées, femmes violées dans la procédure judiciaire de Bologne (XIVe-XVe siècle) », dans Lett D., Steinberg S. et Virgili F. (dir.), Abuser, Forcer, violer, Clio, Femmes, Genre, Histoire, 52, 2020, p. 43-68

38) (en collaboration avec Anne-Pauline Jarry) « Pauvreté et trouble dans le genre : hommes impuissants et femmes seules dans les Marches au XVe siècle », dans Donne e povertà nell’Europa mediterranea medievale, Laurent Feller et Paolo Grillo (a cura di), Roma, Viella, 2021 ( à paraître).

39) « Les médiévistes et l’histoire des femmes et du genre : douze ans de recherche », dans Combats, débats, transmission : les 20 ans de Mnémosyne. HistoriographiesGenre & Histoire, 26, Automne 2020 : https://journals.openedition.org/genrehistoire/5594

Articles dans revues nationales à comité de lecture

1) « Histoire des femmes et histoire du genre dans l’Occident médiéval » (en collaboration avec Geneviève Bührer-Thierry et laurence Moulinier-Brogi) dans Historiens et Géographes n° 392, dossier Histoire des femmes, coordonné par Anne-Marie Sohn, 1ère partie, 2005, p. 135-146.

2) Préface de « Mari et femme », QuestesRevue pluridisciplinaires d’études médiévales, 20, 2011 : http://questes.free.fr/pdf/bulletins/0020/bull_20-02Avant-propos_Didier%20Lett.pdf)

3) « Pour une histoire du genre et des différences sociales au Moyen Âge », Circée, Histoires, cultures & sociétés, n° 6, 2015 : http://www.revue-circe.uvsq.fr/pour-une-histoire-du-genre-et-des-differences-sociales-au-moyen-age/

4) « Sexualités illicites, douces et violentes » (avant propos) de « Interdit et sexualité », QuestesRevue pluridisciplinaires d’études médiévales, 37, janvier 2018, p. 1-8.

5) « Trouver les bons mots pour étudier le genre dans les périodes anciennes », « Les mots du genre », Écrire l’histoire, n°20-21; 2021 : https://journals.openedition.org/elh/693 

Ouvrages individuels et direction d’ouvrages collectifs

1) Apprendre le Moyen Âge aujourd’hui, François-Jérôme Beaussard et Didier Lett dir., Médiévales n° 13, automne 1987. 

2) Être père à la fin du Moyen Âge, Didier Lett dir., Cahiers de Recherches médiévales d’Orléans, 4, 1997.

3) L’Enfant des miracles. Enfance et société au Moyen Âge (XIIe-XIIIe siècle), Paris, Aubier, 1997 (publication de la thèse, condensée).

4)  (en collaboration avec Danièle Alexandre-Bidon), Les enfants au Moyen Âge (Ve-XVe siècles), Paris, Hachette (La vie quotidienne) 1997 (ouvrage traduit en anglais et en grec).

5) L’Adoption : droits et pratiques, Didier Lett dir., Médiévales 35, automne 1998.

6) Famille et parenté dans l’Occident médiéval (Ve-XVe siècles), Paris, Hachette (Carré Histoire), 2000.

7)  « Oyé, Haro, Noël » Les pratiques du cri du Moyen Âge . Contributions au paysage sonore médiéval, Didier Lett et Nicolas Offenstadt dir., Paris, Publications de la Sorbonne, 2003.

8) Histoire des frères et sœurs, Paris, Editions de La Martinière, 2004.

9) Princes et princesses à la fin du Moyen Âge, Didier Lett et Olivier Mattéoni, dir., Médiévales 49, automne 2005.

10) La famille, les femmes et le quotidien, XIVe-XVIIIe siècles, Textes offerts à Christiane Klapisch-Zuber, Isabelle Chabot, Jérôme Hayez et Didier Lett dir., Paris, Publications de la Sorbonne, 2006.

11) Filles et garçons au Moyen Âge, Paris, Editions de La Martinière-Jeunesse, 2006.

12) (en collaboration avec Marie-France Morel), Une histoire de l’allaitement, Paris, Editions de La Martinière, 2006.

13) Un procès de canonisation au Moyen Âge. Essai d’histoire sociale. Nicolas de Tolentino, 1325, Paris, Presses Universitaires de France (Le Nœud Gordien), 2008.

14) Frères et sœurs. Ethnographie d’un lien de parenté, Didier Lett, dir., Médiévales 54, printemps 2008.

15) Frères et sœurs. Histoire d’un lien, Paris, Payot, 2009.

16) Liens familiaux, Clio, Histoire, Femmes et sociétés, 34/2011 (dossier coordonné par Agnès Fine, Christiane Klapisch-Zuber et Didier Lett).

17) Les régimes de genre dans les sociétés occidentales de l’Antiquité au XVIIe siècleAnnales HSS, n° 67-3, 2012.

18) Hommes et femmes au Moyen Âge. Histoire du genre XIIe-XVe siècle, Paris, Armand Colin (Collection Cursus), 2013 (version italienne : Uomini e donne nel Medioevo. Storia del genere (secoli XII-XV), Il Mulino, Bologna, 2014)

19) Codicologie et langage de la normeMélanges de l’Ecole française de Rome-Moyen Âge, 126-2, 2014, p. 387-535 et, en ligne : http://mefrm.revues.org/2035

20) La confection des statuts. Les « acteurs » de la norme dans les sociétés de la Méditerranée occidentale à la fin du Moyen Âge (XIIe-XVe siècle, D. Lett (dir.), Publications de la Sorbonne-CERM, Paris, 2017.

21) Statuts communaux et circulations documentaires dans les sociétés méditerranéennes de l’Occident (XIIe-XVe siècle), D. Lett (dir.), Publications de la Sorbonne-CERM, Paris, 2018.

22) Le genre des émotions, Clio, Femmes, GenreHistoire, dossier coordonné par Damien Boquet et Didier Lett, 47/2018.

23) Les statuts communaux des sociétés méditerranéennes de l’Occident (XIIe-XVe siècle) vus de l’intérieur : structure, plan et thèmes, D. Lett (dir.), Publications de la Sorbonne-CERM, Paris, 2019.

24) I registri della giustizia penale e le società dell’Italia comunale (secoli XII-XV), Didier Lett (a cura di), Rome, Ecole Française de Rome, 2021.

25) Les statuts vus de l’extérieur : les références à la norme dans les sources de la pratique, Paris, PUS-CERM, 2020.

26) Abuser, Forcer, violer, Clio, Histoire, Femmes et sociétés, 52/2020 (dossier coordonné par Didier Lett, Sylvie Steinberg et Fabrice Virgili).

27) I registri della giustizia penale nell’Italia comunale dei secoli XII-XV, Didier Lett (a cura di), Rome, École Française de Rome (Collection de l’ École Française de Rome- 580), 2020.

28) Viols d’enfants. Genre et pédocriminalité à Bologne à la fin du Moyen Âge, Paris, Presses universitaires de France, 2021.

Chapitres d’ouvrages

1) « Les pères et la paternité au Moyen Âge », dans Histoire des pères et de la paternité, Jean Delumeau et Daniel Roche dir., Paris, Larousse, rééd. , 2000, p. 17-42.

2) « L’homme, la famille et la parenté », dans Le Moyen Âge en lumière  sous la direction de Jacques Dalarun, Paris Fayard, 2002, p. 107-135 (ouvrage traduit en allemand)

3) « Famille et relations émotionnelles (XIIe-XVe siècle) » dans Histoire des émotions, tome 1, De l’antiquité aux Lumière, Alain Corbin, Jean-Jacques Courtine, Georges Vigarello (dir.), Paris, Le Seuil, 2016, p. 181-203.

4) « L’occident médiéval », dans Sylvie Steinberg (dir.), Histoire des sexualités, Paris, PUF, 2018, p. 93-167.

5) « Histoire et genre », dans Initiation aux Études historiques, Reine-Marie Bérard, Bénédicte Girault et Catherine Rideau-Kikuchi (dir.), Paris, Nouveau Monde Éditions, 2020, p. 393-408.

Actes publiés de conférences internationales, congrès et colloques…

1) « Des ‘nouveaux pères’ au Moyen Âge ? Les fonctions paternelles dans les Miracles de saint Louis », dans Conformités et déviances au Moyen Âge, second colloque du CRISIMA (25-27 septembre 1993), Montpellier, 1995, p. 223-234.

2) « De l’errance au deuil. Les enfants morts sans baptême et la naissance du limbus puerorum aux XIIe-XIIIe siècles », dans La petite enfance dans l’Europe médiévale et moderne, Actes des XVIe Journées Internationales d’Histoire de l’Abbaye de Flaran, septembre 1994, études réunies par Robert Fossier, Toulouse, 1997, p. 77-92.

3) « Les épouses dans l’aristocratie anglo-normande des XIe-XIIe siècles, d’après l’Histoire Ecclésiastique d’Orderic Vital », dans Le Mariage au Moyen Âge (XIe-XVesiècles), Actes du colloque de Montferrand du 3 mai 1997, textes réunis par Josiane Teyssot, Montferrand, 1997, p. 15-27.

4) « Dire la mort de l’enfant qui va ressusciter dans quelques récits de miracles des XIIe-XIIIsiècles », L’enfant et la mort, Journée d’études organisée par le Laboratoire d’Histoire et d’Archéologie antiques et médiévales de Reims, Jeudi 20 avril 1995, P U de Reims, 1997, p. 137-155.

5) « La naissance du limbe : des lieux pour le foetus et l’enfant mort sans baptême au Moyen Âge », L’Euthanasie fœtale ou les limbes de la vie, colloque du Service de Gynécologie-Obstétrique de l’Hôpital Saint-Antoine, 20 novembre 1998, numéro spécial de la revue Etudes sur la mort, L’Esprit du Temps, PUF, 1999, p. 11-22.

6) « Les liens adelphiques des enfants dans la famille et la société de la fin du Moyen Âge (XIIe-XVe siècles) », dans Sociétés et cultures enfantines, Colloque de la Société d’Ethnologie française en association avec l’Université de Lille III et le CREDO-CNRS, Université de Lille, 5-6-7 novembre 1997, Travaux et recherches, Lille, 1999, p. 267-272.

7) « Temps de l’enfance, temps du récit, temps de Dieu dans les récits de miracles des XIIe-XIVe siècles », dans Histoire de l’enfance et de la jeunesse. Les optiques historiographiques et leurs temps, Actes du colloque international tenu à Athènes en 1998, Le Temps de l’Histoire en vue d’une Histoire de l’enfance et de la jeunesse, Athènes, 2000, p. 384-393

8) « Comment attirer la justice divine ? Invocations et promesses dans les récits de miracles des XIIe-XIVe siècles », dans Les rites de la justice. Gestes et rituels judiciaires au Moyen Âge occidental, Claude Gauvard et Robert Jacob dir., Paris, Le Lépoard d’or, 2000, p. 63-72.

9) « D’autres pères du Moyen Âge », dans Un autre père, Cahiers de Maternologie, revue de la maternité psychique, 16-17, Janvier-Décembre 2001, p. 29-40.

10) « Deux hagiographes, un saint et un roi. Conformisme et créativité dans les recueils de miracula de Thomas Becket », Auctor et Auctoritas. Invention et conformisme dans l’écriture médiévale, Actes du colloque international tenu à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, les 14, 15 et 16 juin 1999, M. Zimmerman dir., Paris, École des chartes, 2001, p. 201-216.

11) « Enfants désirés, enfants indésirables dans la société médiévale (XIIe-XIVe siècle), dans Désirs d’enfantL’Autre, Cliniques, cultures et sociétés, 2002, vol. 3, n° 2, p. 217-226.

12) « L’Allaitement des saints au Moyen Âge. Un seul sein vénérable : le sein de la Vierge », dans Allaitements en marge, Doris Bonnet, Catherine Le Grand-Sébille et Marie-France Morel dir, Paris, L’Harmattan, 2002, p. 163-174.

13) « Histoire de l’enfance et anthropologie » (en collaboration avec Marie-France Morel), dans Regards croisés sur la naissance et la petite enfance (Geburt und frühe Kindheit : interdisziplinäre Aspekte), Actes du cycle de conférences « Naître en 2001 », Véronique Dasen, dir., Editions Universitaires de Fribourg, Suisse, Fribourg, 2002, p.  203-221.

14) « Des liens brisés, abîmés, reconstruits. L’infans et la séparation au Moyen Âge », dans Le bébé face à la séparation, le bébé face à l’exclusion, M. Szejer et C. Eliacheff dir., Paris, Albin Michel, 2003, p. 15-31.

15) « Les pratiques du cri au Moyen Âge » (en collaboration avec Nicolas Offenstadt), introduction à « Oyé, Haro, Noël » Les pratiques du cri du Moyen Âge . Contributions au paysage sonore médiéval, Didier Lett et Nicolas Offenstadt dir., Paris, Publications de la Sorbonne, 2003, p. 5-41.

16) « Genre et rang dans la fratrie dans les exempla de la fin du Moyen Âge (XIIIe-XVe siècles) », dans Fratries. Frères et sœurs dans la littérature et les arts de l’Antiquité à nos jours, Florence Godeau et Wladimir Troubetzkoy, dir., Paris, Editions Kimé, 2003, p. 151-157.

17) « Vieux frères et oncles jeunes : Ecart de générations et écarts d’âge dans les familles de la fin du Moyen Âge », dans Lorsque l’Enfant grandit. Entre dépendance et autonomie, Jean-Pierre Bardet, Jean-Noël Luc, Isabelle Robin-Romero et Catherine Rollet, dir., Paris, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, 2003, p. 93-103.

18) « Faire le deuil d’un enfant mort-né au Moyen Âge », dans La fabrique des bébés : passions pour l’embryon (6ecolloque de Médecine et psychannalyse), Danièle Brun dir., Paris, Etudes freudiennes, 2004, p. 216-229.

19) « Brothers and Sisters. New perspectives on Medieval Family History », dans Hoping for Continuity. Childhood, Education and Death in Antiquity and the Middle Ages, Katarina Mustakallio, Jussi Hanska, Hanna-Leena Sainio et Ville Vuolanto dir., (Acta Instituti Romani Finlandiae-33), Rome, 2005, p. 13-23.

20) Il matrimonio e la coppia nelle Marche all’inizio del Trecento », dans Santità e società civile nel Medioevo. Esperienze storiche della santità agostiniana, Biblioteca Egidiana, Tolentino, 2005, p. 57-68.

21) « L’habit ne fait pas le genre. Frère Denise (1262) de Rutebeuf : une jeune fille dans un couvent masculin », dans Le désir et le goût. Une autre histoire (XIIIe-XVIIIe siècle), Actes du colloque international à la mémoire de Jean-Louis Flandrin, Université de Paris VIII, les 26-27-28 septembre 2003, Presses Universitaires de Vincennes, Saint-Denis, 2005, p. 267-290.

22) « De la dissemblance à la ressemblance. Construction sociale et métamorphoses des récits de miracles dans le procès de canonisation et l’abbreviatio maior de Nicolas de Tolentino (1325-1328) », dans Miracles, vies et réécriture dans l’Occident médiéval, Monique Goullet et Michel Heinzelmann, dir., (Beihefte der Francia, 63), Ostfildern, 2006, p. 121-147.

23) « L’enfant, la famille et la parenté sous le regard des clercs. Interdits et transgressions dans la société médiévale (XIIe-XVe siècle) », dans Pourquoi l’interdit ?, Odile Reveyrand-Coulon et Zohra Guerraoui dir., Érés, Toulouse, 2006, p. 195-203.

24) « Comment faire le deuil d’un enfant mort à la fin du Moyen Âge ? », dans La mort d’un enfant. Fin de vie de l’enfant, le deuil des proches, Paris, Editions Vuibert, 2006, p. 19-26.

25) « Construire une grande cause en accumulant les petites affaires : fama sanctitatis et miracles dans le procès de canonisation de Nicolas de Tolentino (1325) », dans Affaires, scandales et grandes causes de Socrate à Pinochet, Luc Boltanski, élisabeth Claverie, Nicolas Offenstadt et Stephane Van Damme dir., Paris, Editions Stock, 2007, p. 79-106.

26) « La langue du témoin sous la plume du notaire : témoignages oraux et rédaction de procès de canonisation au début du XIVe siècle » dans l’Autorité de l’écrit au Moyen Âge (Orient-Occident), XXXIXe Congrès de la SHMESP, Le Caire, 30 avril-5 mai 2008, Paris, Publications de la Sorbonne, 2009, p. 89-105.

27) « Les mères demeurent des filles et des sœurs. Les statuts familiaux des femmes dans les Marches au début du XIVe siècle », dans La Madre, The Mother, études réunies par Agostino Paravicini Bagliani, Sismel, Edizioni del Galluzzo, Florence (Micrologus’s Library-17), 2009, p. 327-345.

28) « Masculinités et féminités des enfants dans les fratries et les sorories à la fin du Moyen Âge », in Angela Groppi et Jean-François Chauvard (dir.), Il posto dei bambini. Infanzia e mondo degli adulti tra Medioevo ed Età contemporanea, Mélanges de l’Ecole française de Rome, 123/2, 2011, p. 315-329. 

29) « Conclusion. Des femmes ambivalentes et excessives », dans Femmes médiatrices et ambivalentes : Mythes et imaginaire, Anna Caiozzo et Nathalie Ernoult dir., Paris, Armand Colin, 2012, p. 411-418. 

30) «  La parole des humbles comme ressource. L’utilisation de la procédure inquisitoire par les postulateurs de la cause dans le procès de canonisation de Nicolas de Tolentino (1325) », dans Agiografia e culture popolari (Hagiography and Popular Cultures), in ricordo di Pietro Boglioni, Paolo Golinelli dir., Bologne, CLUEB, 2012, p. 233-240.

31) « Femmes, genre et relations intrafamiliales dans les villes de l’Occident médiéval (XIIe-XVe siècle) », dans Ser mujer en la Ciudad medieval europea, Jesus A. Solorzano Telechea, Beatriz Arizaga Bolumburu et Amélia Aguiar Andrade (dir.), Instituto de Estudios Riojanos, Gobiermo de la Rioja, 2013, p. 41-54.

32) (en collaboration avec Fabrice Virgili), « Conclusion. Faire une histoire sans hommes et sans femmes est décidément impossible », dans Une histoire sans les hommes est-elle possible ?, Anne-Marie Sohn (dir.), Lyon, ENS Editions, 2013, p. 359-368. 

33) « Les règles du jeu matrimonial : regards pragmatiques sur les stratégies des aristocraties des IXe-XIIIe siècle », dans Les stratégies matrimoniales (IXe-XIIIe siècle), Martin Aurell (dir.), Turnhout, Brepols, 2013, p. 349-361.

34) « Construire la réputation d’un saint : témoins et témoignages dans le procès de canonisation de Nicolas de Tolentino au début du XIVe siècle » dans Le peuple en justice, Jean-Pierre Alline, Claude Gauvard et Jean-Paul Jean dir., Paris, La Documentation française, 2014, p. 81-92. 

35) « Avant-propos : statuts, écritures et pratiques sociales dans les sociétés de la Méditerranée occidentale à la fin du Moyen Âge (XIIe-XVe siècles) », dans Codicologie et langage de la normeMélanges de l’Ecole française de Rome-Moyen Âge, 126-2, 2014, p. 387-535 et, en ligne : http://mefrm.revues.org/2035

36) « Les jeunes garçons et les jeunes filles des statuts communaux des Marches à la fin du Moyen Âge », dans I Giovani nel Medioevo. Ideali e pratiche di vita, Atti del Convegno di studio svoltosi in occasione della XXIV edizione del Premio internazionale Ascoli Piceno (29 novembre-1er décembre 2012), Istituto storico italiano per il medio evo, Rome, 2014, p. 166-185.

37) « Construire et légitimer l’autorité paternelle et communale dans un procès à San Severino (Marche) au milieu du XVsiècle », dans La Légitimité implicite, Jean-Philippe Genet (dir.), Paris-Rome, Publications de la Sorbonne et Ecole française de Rome, 2015, volume 1, p. 497-512 (version portugaise : « Construir e legitimar a autoridade paterna e communal em um processo em Sào Severino (Marcha de Ancona) na metade do Seculo XV », Anos 90, v. 20, n° 38, décembre 2013, Porto Alegre, p. 249-270).

38) (en collaboration avec Gabrielle Houbre), « Introduction » de « Circulation des corps et savoirs sexués », dans Les Savoirs-mondes. Mobilités et circulation des savoirs depuis le Moyen Âge, Pilar Gonzalez Bernaldo et Liliane Hilaire-Perez (dir.), Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 2015, p. 87-88.

39) « La formation des identités de genre durant l’enfance et la jeunesse à la fin du Moyen Âge (XIIe-XVe siècle) », dans La Formaciò de la personalitat a l’edat mitjana, Flocel Sabaté (dir.), Pages editors, Lleida, 2016, p. 25-33.

40) « Judicium Medicine et  Judicium Sanctitatis. Medical Doctors in the Canonization Process of Nicholas of Tolentino (1325) : Experts Subject to the Inquisitorial Logic » dans Church and Belief in the Middle Ages. Popes, Saints, and Crusaders, Kirsi Salonen et Sari Katajala-Peltomaa (dir.), Amsterdam University Press, Amsterdam, 2016, p. 153-169.

41) «  Conclusions » du colloque international Frères et sœurs du Moyen Âge à nos jours (Brothers and sisters (Middle Ages – XXth cent.), Fabrice Boudjaaba, Christine Dousset, Sylvie Mouysset (dir.), Bern, Peter Lang, 2016, p. 605-626.

42) (en collaboration avec Aude-Marie Certin), « Ouverture », dans Aude-Marie Certin (dir.), Formes et réformes de la paternité à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne, Peter Lang, Frakfurt am Main, 2016, p. 13-29.

43) « La différence des sexes est-elle soluble dans un milieu clos ? » Conclusions de Enfermements III. Le genre enfermé. Hommes et femmes en milieux clos (XIIIe-XXe siècle), Isabelle Heullant-Donat, Julie Claustre, Elisa Lusset et Falk Bretschneider, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016, p. 193-202.

44) « Le ‘vice sodomite’ au Moyen Âge. Contribution à une histoire des homosexuels », dans Homosexualité et traditions monothéistes. Vers la fin d’un antagonisme ?, Rémy Bethmont et Martine Gross (dir.), Labor et fides, Genève, 2017, p. 247-262. 

45) « Avant-propos », dans  Statuts communaux et circulations documentaires dans les sociétés méditerranéennes de l’Occident (XIIe-XVe siècle), D. Lett (dir.), Publications de la Sorbonne-CERM, Paris, 2017, p. 5-12. 

46) « Avant-propos », dans La confection des statuts. Les « acteurs » de la norme dans les sociétés de la Méditerranée occidentale à la fin du Moyen Âge (XIIe-XVsiècle, D. Lett (dir.), Publications de la Sorbonne-CERM, Paris, 2017, p. 5-13.

47) « Des compilateurs au travail. Groupe et identité des statutari dans les Marches centro-méridionales du XVe siècle », dans La confection des statuts dans les sociétés méditerranéennes de l’Occident (XIIe-XVsiècle, D. Lett (dir.), Publications de la Sorbonne-CERM, Paris, 2017, p. 197-224.

 48) « Conclusion », dans Genre et compétition au haut Moyen Âge, Sylvie Joye, Régine Le Jan (dir.), Turnhout, Brepols, (Haut Moyen Âge), 2018, p. 179-186.

49) « Des miracles incroyables : Doutes ou intérêt social et politique dans les procès de canonisation des XIIIe-XIVe siècles », dans Miracles in Medieval Canonization Processes. Structures, Functions, and Methodologies (IMR 23), edited by Christian Krötzl et Sari Katajala-Peltomaa, Brepols, Turnhout, 2018, p. 177-193.

50) « Invitation au voyage à l’intérieur des statuts communaux de l’Italie et du Midi de la France entre le XIIe et le XVsiècle » avant-propos de Les statuts communaux des sociétés méditerranéennes de l’Occident (XIIe-XVe siècle) vus de l’intérieur : structure, plan et thèmes, D. Lett (dir.), Publications de la Sorbonne-CERM, Paris, 2019.

 51) « L’inceste adelphique à Bologne au XVe siècle : un ‘crime énorme, impie, détestable et abominable’ », dans Les Amours entre frère et sœur. L’inceste adelphique du Moyen Âge au début du XIXe siècle, Marianne Closson (dir.), Paris, Garnier, 2020, p. 43-61.

52) « Sortir des statuts communaux de l’Italie et du Midi de la France entre le XIIe et le XVesiècle » dans D. Lett (dir.), Les statuts communaux des sociétés méditerranéennes de l’Occident (XIIe-XVesiècle) vus de l’extérieur : les références à la norme dans les sources de la pratique, Statuts, écritures et pratiques sociales – IV, Paris, Éditions de la Sorbonne-Centro Europeo di Ricerche medievali, 2020.

53) “La culture du pauvre. Les stratégies de survie des hommes et des femmes des Marches au XVe siècle”, dans Pauvreté, consommation et culture matérielle, Pere Benito, Sandro Carocci  et Laurent Feller (dir.), Casa de Velazquez et l’École française de Rome, Rome-Madrid, 2021 (à paraître).

54) “La voix des humbles dans les assemblées : stratégies et genre dans les suppliques contenues dans les registres de délibérations de Macerata au XVe siècle” dans François Otchakovsky-Laurens et Laure Verdon (dir.), La voix des assemblées. Quelle démocratie urbaine au travers des registres de délibérations ? (Méditerranée-Europe, XIIIe-XVIIIe siècle), Presses Universitaires de Provence, Aix, 2021 ( à paraître)

55) (en collaboration avec Emmanuelle Charpentier) « Introduction » à Le Village à l’épreuve du genre, 41e colloque de Flaran, Université de Toulouse le Mirail, Toulouse, 2021 (à paraître).

56) « Introduction. Le double jeu des acteurs : composer des normes et les interpréter » dans Philippe Bernardi, Corine Maitte et François Rivière (dir.), Dans les règles du métier. Les acteurs des normes professionnelles au Moyen Âge et à l’époque moderne, 2020, p. 105-111.

57) « I registri della giustizia penale (libri maleficiorum) nei comuni italiani (secoli XII-XV) : strutture, procedure, pratiche sociali », dans I registri della giustizia penale nell’Italia comunale dei secoli XII-XV, Didier Lett (a cura di), Rome, École Française de Rome (Collection de l’ École Française de Rome- 580), 2021, p. 1-33. 

58) « Violenza et dipendenza. Il regime di genere nei registri della giustizia criminale di età comunale » (secc. XIV-XV) » dans I registri della giustizia penale nell’Italia comunale dei secoli XII-XV, Didier Lett (a cura di), Rome, École Française de Rome (Collection de l’ École Française de Rome- 580), 2021, p. 347-371.

59) « Trouver les bons mots pour étudier le genre dans les périodes anciennes », « Les mots du genre », Écrire l’histoire, n°20-21; 2021 : https://journals.openedition.org/elh/693

Articles dans des Mélanges :

1) « Parentes, amies et voisines. Les femmes des Marches au début du XIVe siècle d’après le procès de canonisation de Nicola da Tolentino », dans Scrivere il Medioevo. Lo spazio, la santità, il cibo, un libro dedicato ad Odile Redon, a cura di Bruno Laurioux e Laurence Moulinier-Brogi, Viella, Rome, 2001, p. 205-216.

2) « Le jeune homme et les deux sœurs. Séduction et mariage dans Le Livre du chevalier de la Tour Landry pour l’enseignement de ses filles », dans La famille, les femmes et le quotidien, XIVe-XVIIIe siècles, Textes offerts à Christiane Klapisch-Zuber, Isabelle Chabot, Jérôme Hayez et Didier Lett dir., Paris, Publications de la Sorbonne, 2006, p. 333-352.

3) « ‘Connaître charnellement une femme contre sa volonté et avec violence’. Viols des femmes et honneur des hommes dans les statuts communaux des Marches au XIVe siècle » in Julie Claustre, Olivier Mattéoni et Nicolas Offenstadt (dir.), Un Moyen Âge pour aujourd’hui. Mélanges Claude Gauvard, Paris, Presses universitaires de France, 2010, p. 447-459.

4) « Situer et confiner la terre dans les Marches au XIVe siècle : le rôle du notaire dans la construction de l’espace », dans Ecritures de l’espace social. Mélanges d’histoire médiévale offerts à Monique Bourin, travaux réunis par D. Boisseuil, P. Chastang, L. Feller et J. Morsel, Paris, Publications de la Sorbonne, 2010, p. 309-327. 

5) « ‘Femmes tenues’ et ‘femmes connues’. Concubinage et adultère dans trois statuts communaux marchésans du xvesiècle », dans Splendor reginae. Passions, genre et famille. Mélanges en l’honneur de Régine Le Jan, Laurent Jégou, Sylvie Joye, Thomas Lienhard et Jens Schneider, Paris, Publications de la Sorbonne, 2015, p. 169-178. 

6) « écrire, lire et représenter la violence dans les registres judiciaires des communes italiennes au début du XVe siècle », Pierre Chastang, Patrick Henriet et Claire Soussen (dir.), Figures de l’autorité médiévale. Mélanges offerts à Michel Zimmermann, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016, p. 103-120.

Préfaces :

1) « L’anthropologue et la tribu des médiévistes », préface à la réédition de Jack Goody, L’Evolution de la famille et du mariage en Europe, Paris, Armand Colin, rééd. 2012{1985}, p. 19-33.

2) Préface de Chloé Maillet, La Parenté hagiographique (XIIIe-XVsiècle). D’après Jacques de Voragine et les manuscrits enluminés de la Légende dorée (c. 1260-1490), Brepols, Turnhout, 2014, p. 3-5.

3) « Prefazione » de Benedetta Borello,  Il posto di ciascuno. Fratelli, sorelle e fratellanze (XVI-XIX secolo), Viella, Rome, 2016, p. 9-13.

4) Préface de Agathe Roby, La Prostitution au Moyen Âge. Le commerce charnel en Midi toulousain du XIIe au XVIe siècle, Villemur-sur-Tarn, Éditions Loubatières, 2021.